Immeuble 12, rue Sédillot Paris 7e

Jules Lavirotte  architecte

1899 

 

Cette réalisation de Lavirotte est très représentative des critères Art nouveau. La plaque de signature de l'architecte est à elle seule un manifeste.

La dissymétrie des trois derniers niveaux, comme la luxuriance des décors, s'oppose aux balustres en fuseaux du balcon filant du deuxième étage.

Les formes des ouvertures sont très fluides et le végétal très bien mis en valeur.

 

 

porte d'entrée façade sur la rue Sédillot

 

    balcon en fer forgé

 

porte de service

 

 

 

 

 

céramique de Bigot

 

Les grilles et les balustrades en fer forgé reçoivent cependant un décor abstrait, dessiné par l’architecte.

Par ailleurs, le décor végétal fait de courbes et de contre-courbes domine et s’impose avec une grande légèreté, présence également d'un décor animal.

Les Ferronneries sont l'oeuvre de Dondelinger, les sculptures de Léon Binet comme pour le 23, avenue de Messine à Paris 8e

Immeuble occupé actuellement par un collège Italien.

 

Jules Lavirotte