Victor Horta

Architecte

1860 - 1929

 

 

Victor Horta est né le 6 janvier 1861 à Gand (Belgique)

C'est le chef de file incontesté des architectes Art Nouveau en Belgique.

Son père cordonnier de métier, l'envoient chez un architecte décorateur d'intérieur, Jules Dubuysson, habitant Montmartre à Paris.

Il voulait être l'émancipateur des éternelles règles classiques, Il instaure une ligne Horta (la ligne "en coup de fouet")

À Paris il étudie les bâtiments classiques et leurs matériaux.

Il retourne en Belgique en 1880, suite au décès de son père.

Victor Horta s'installe à Bruxelles, s'inscrit à l'Académie des Beaux-arts dont il sortira avec une médaille d'or.

Victor Horta y fait la connaissance de Paul Hankar qui devient un concurrent.

Il participe à des concours publics, bâtit des petites constructions abritant des statues, même des tombeaux et autres petits monuments.

Il découvre petit à petit les courbes, refuse des lignes verticales droites.

Il reçoit de nombreuse commandes afin de réaliser des demeures résidentielles.

Il est ainsi l'un des premiers architectes à faire de l'Art nouveau, approximativement en même temps que Hector Guimard.

Il passe deux ans 1916-1918 aux États-Unis où il découvre de nouveaux matériaux de construction mais en se détournant du mouvement Art nouveau.

Il réalise le Pavillon d’Honneur de la Belgique au sein de l’exposition des Arts décoratifs de 1925 à Paris

En 1927, il devient pour quatre années le directeur de l'Académie des beaux-arts de Bruxelles.

Lorsque l'art nouveau est passé de mode, beaucoup des édifices de Horta furent détruits.

Sa maison résidence privée et atelier au 25, rue Américaine, conçue en 1898 est devenue le Musée Horta.

Il devient en 1927 pour quatre années le directeur de l'Académie des beaux-arts de Bruxelles

Victor Horta est décédé le 8 septembre 1947 à Bruxelles (Belgique)

 

Principales réalisations à Bruxelles

 

L'Hôtel Tassel  6 rue Paul-Émile Janson (1892-1893)

La Maison Autrique  266 chaussée de Haecht (1893)

L'Hôtel Winssinger (1894) 66 rue de l'Hôtel des Monnaies
L'Hôtel Frison (1894-1895) 37 rue Lebeau

L'Hôtel Solvay 224 avenue Louise (1894-1898)

L'Hôtel van Etvelde - 2 et 4 avenue Palmerston (1895-1897)

L'Hôtel Deprez-Van de Velde - 3 avenue Palmerston (1896)

La Maison du Peuple (1896-1899) , détruite en 1965

La maison personnelle et l'atelier (1898-1901)

L'hôtel Aubecq (1899-1902) 520 avenue Louise, démoli en 1950.

Le Grand bazar Anspach (1903) boulevard Anspach

L'Hôtel Max Hallet 346 avenue Louise (1904-1906)

Les anciens magasins Wolfers frères (1909) 11-13 rue d'Arenberg

Le Palais des beaux-arts de Bruxelles - rue Ravenstein (1922-1928)

La gare de Bruxelles-Central - Cantersteen (1947-1952), terminée par Maxime Brunfaut

 

Victor Horta