Emile Gallé

1846-1904

Céramiste, verrier

 

Emile Gallé céramiste, verrier français est né le 4 mai 1846 à Nancy - Décédé le 23 septembre 1904 à Nancy.

C’est l'une des figures les plus marquantes des arts appliqués à son époque et l'un des pionniers de l'Art Nouveau.

Il adjoint à cela de bonnes connaissances en ébénisterie et surtout la passion familiale pour les sciences naturelles et plus particulièrement pour les plantes qui l'amène au dessin.

Il effectue des études sur les plantes, les animaux, les insectes.

Part est en Allemagne durant les années 1862 à 1866, en particulier à Weimar.

Durant ses séjours à Paris il y étudie l'art des cristaux anciens, l'art japonais d'Eugène Rousseau.

Retourne à Nancy, ayant de nouvelles voies d'exploration de la technique du verre et il s'emploie à imiter la nature avec des stries, des nœuds, des éclats, des reflets, des ombres, des marbrures.

Epouse Henriette Grimm en 1875, fille d'un pasteur de la région.

En 1877, il reprend les activités développées par son père et s'installe à La Garenne.

Participe à l'exposition universelle de 1878.

Sa renommée s'étend au monde entier.

Il ouvre plusieurs comptoirs à Paris, Francfort et à Londres.

Reçoit le grand prix de l'exposition universelle en 1889, il est fait officier de la Légion d'honneur.

Participe à l'exposition universelle de Chicago en 1893, à l'exposition d'art décoratif de Nancy en 1894. et à l'exposition de Munich en 1897.

Il est nommé commandeur de la Légion d'honneur le 19 mai 1900, et est admis à l'Académie Stanislas de Nancy.

Crée l'École de Nancy en 1901 avec Victor Prouvé, Louis Majorelle, Antonin Daum et Eugène Vallin, dont il devient le président.

Participe à l'Exposition des Arts Décoratifs de Turin. en 1902.

 

Emile Gallé